Les coiffures protectrices : astuces pour les cheveux afro

Très fragiles et déshydratés, particulièrement en hiver, les cheveux afro ont besoin de protection tout au long de l’année. C’est là qu’interviennent les coiffures protectrices qui servent à la fois de boucliers contre les agressions extérieures et permettent de faire une pause dans ses coiffures quotidiennes.

LES COIFFURES PROTECTRICES DES CHEVEUX AFRO

Quel est le but des coiffures protectrices ?

Pour maintenir un style et discipliner ses cheveux afro, il est nécessaire de les manipuler régulièrement. Autrement dit de réaliser des tresses, des twists, etc. Il faut aussi les soigner tous les jours, en particulier à la racine, pour leur apporter l’hydratation qui leur manque. Soit une longue to-do-list capillaire.

Se défaire le temps de quelques jours ou plus de ces contraintes est un des deux buts des coiffures protectrices. Comme l’explique la youtubeuse Curlidole « à partir du moment où votre coiffure vous permet de ne pas manipuler vos cheveux, vous avez une coiffure protectrice ».

La coiffure protectrice a aussi pour objectif, comme son nom l’indique, de protéger les cheveux contre les agressions extérieures. Que ce soit les conditions climatiques ou tout ce qui peut abîmer les cheveux au cours de la journée et de la nuit, comme les frottements inévitables sur l’oreiller.

La coiffure protectrice est donc une sorte de couverture, à la fois solide, pour durer le temps que l’on souhaite, et esthétique pour mettre son style en valeur.

Se sentir bien avec une coiffure protectrice

Si une coiffure protectrice a pour objectif de contrôler sa coiffure sur une période donnée, elle ne doit pas pour autant être une prison capillaire. Pour cela, optez pour une coiffure qui vous plaise bien sûr mais qui soit aussi pratique au quotidien. Cela commence par le choix d’une technique qui ne tire pas sur vos racines et qui n’entraîne pas de tractions douloureuses.

COIFFURES PROTECTRICES À FAIRE CHEZ SOI, LES ASTUCES

En matière de coiffures protectrices, il y a plusieurs écoles. On peut passer de l’une à l’autre selon son humeur et ses envies. L’important étant de la choisir en fonction du temps que l’on veut y passer, notamment si on réalise sa coiffure seule.

Les coiffures protectrices avec rajouts

Parmi les astuces les plus simples, les rajouts. Les mèches et les postiches offrent en effet une large palette de possibilités. Disponibles en magasins spécialisés, ils sont généralement simples à attacher seule ou avec l’aide d’une amie.

Comme nous le montre ici la youtubeuse Tiny and Brown, il est possible de faire une coiffure protectrice en hauteur en quelques minutes grâce à des mèches. Pour un effet naturel, elle réalise d’abord un chignon droit sur la tête, avant d’enrouler tout autour les mèches d’une manière décontractée. Des pinces à chignon pour maintenir sa coiffure et quelques perles en bois viennent parfaire son look simple mais étudié.

Vous pouvez également opter, en fonction de la longueur de vos cheveux, pour une perruque. Notamment si vous avez fait le Big Chop pour que votre chevelure reparte du bon pied, dans le but, peut-être, de vous lancer dans la tendance Nappy Hair. La perruque est une astuce simple pour se coiffer facilement en attendant une repousse.

Les coiffures protectrices sans rajouts

La coiffure protectrice sans rajouts peut aussi s’effectuer de différentes manières. Une seule contrainte : qu’elle soit assez solide pour durer au moins quelques jours et que vous n’ayez pas besoin de vous recoiffer entièrement tous les matins.

Pour une coiffure toute simple, faites une raie au milieu et deux tresses de part et d’autre, puis rassemblez la pointe des tresses et le reste de la chevelure à l’arrière de la tête. Comme sur la chaîne Youtube Peppy May, vous pouvez, pour un style plus sophistiqué, y ajouter un foulard.

La même youtubeuse vous propose une autre vidéo avec une très jolie coiffure protectrice à base de flat twists, autrement dit des tresses parallèles bien délimitées par des raies, pour un style impeccable.

HYDRATER ET NOURRIR SES CHEVEUX AVANT DE SE COIFFER

Quel que soit votre choix de coiffure protectrice, n’oubliez pas d’hydrater et de nourrir préalablement votre chevelure, des racines aux pointes. Un élixir de brillance, enrichi en huile de babassu et protéines de soie donnera de l’éclat à vos cheveux tout en les nourrissant intensément.

Si vous préférez les soins faits maison, confectionnez un spray à base d’huiles végétales, d’aloe vera ou de glycérine, mélangés à de l’eau – les deux derniers ayant la particularité de retenir l’humidité.

Protection et tranquillité d’esprit pendant quelques jours, voilà le but des coiffures protectrices pour les cheveux afro. Quant au style, il n’est pas mis de côté, bien au contraire !

Angélina

Je m'appelle Angélina j'ai commencé comme stagiare chez la Blackeuse, la rédaction est devenue une passion. J'ai partager avec vous mes astuces beautés, mes découvertes beautés mais avant tout partager avec vous toutes mes astuces en tout genre.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.