Soins visage : Voici les erreurs qui risque d’abîmer votre peau

Si le visage est le miroir de l’âme (ça, c’est une citation de Cicéron), la peau est le reflet de notre hygiène de vie (ça, c’est de nous!).

Eh oui : s’il suffit de quelques produits de qualité, de bon réflexes et d’une petite routine de soins pour afficher une peau de rêve et un teint éclatant, quand on ne prend pas le temps de s’occuper de notre peau, que l’on n’a pas les bons gestes ou de mauvaises habitudes, elle peut vite s’irriter, se dessécher, bref, s’abîmer à vitesse grand V.

Ce qui est problématique, dans la mesure où une peau irritée est une peau qui va devenir plus réactive, secréter plus de sébum (pour se protéger des mauvais soins qu’on lui fait subir)… ce qui va se traduire pas des boutons, des lésions, des tiraillements, des rougeurs ; ce qui est loin d’être top pour notre joli minois.

Ne pas se démaquiller le soir

Que celle qui n’a jamais eu la flemme de passer par la case « démaquillage » en rentrant tard le soir (ou saoule, ou tard et saoule!) chez elle nous jette la première pierre ! Et pourtant, c’est l’un des pires coups que l’on puisse faire à notre peau…

En effet, même quand on ne se met pas 10 000 couches de maquillage sur le visage tous les jours, la BB crème, le fond de teint et le blush bouchent nos pores. Du coup, quand on ne prend pas la peine de se démaquiller le soir :

  • on obstrue nos pores, ce qui favorise l’apparition d’imperfections (points noirs, boutons),
  • on empêche les cellules de notre peau de se régénérer, ce qui entraîne un vieillissement prématuré de la peau,
  • on irrite notre peau, ce qui ouvre la porte aux rougeurs et autres démangeaisons.

Sans oublier que si l’on ne se démaquille pas, on va automatiquement zapper les crèmes de nuit et l’hydratation de notre peau. Ce qui va rapidement se traduire par l’apparition de rides prématurées.

Moralité : si l’on veut avoir une peau en pleine santé et plus jeune plus longtemps, on ne sèche jamais au grand jamais le démaquillage.

Se triturer les boutons

Quand on se réveille le matin avec une grosse papule (bouton rouge) ou une vilaine pustule (bouton blanc avec du pus, beurk) en plein milieu du front, on n’a qu’une envie : percer l’affreux bouton pour qu’il se résorbe et disparaisse de notre visage aussi vite qu’il est venu.

Oui mais malheureusement, en pratique, ça ne se passe jamais comme ça ! Parce que quand on se tripote ou qu’on perce un bouton, tout ce qu’on va faire, c’est libérer les bactéries qu’il contenait sur notre visage. Et au final, récolter encore plus de boutons, soit exactement l’inverse de l’effet recherché.

Mieux vaut le planquer avec un peu d’anti-cernes, le sécher avec du dentifrice, ou tout simplement attendre qu’il s’en aille de lui-même !

Se protéger du soleil uniquement l’été

Même si le soleil nous donne un teint abricot-caramel des plus glamours, au quotidien, il reste quand même un ennemi de taille pour notre peau. Eh oui : il ne faut pas oublier qu’une exposition trop forte au soleil peut être à l’origine :

  • d’un dessèchement de la peau,
  • de l’apparition de rides et de ridules prématurées,
  • de l’apparition de petites taches sur la peau,
  • d’un relâchement cutané.

Du coup, pour éviter de ressembler à un poulet grillé à 35 ans et conserver une peau jeune et en pleine forme, se tartiner de crèmes solaires en été ne suffit pas ! En effet, il est aussi important de protéger notre peau des rayons UV le reste du temps, avec des crèmes et des cosmétiques contenant un filtre FPS (comme la DD crème par exemple).

Confondre nettoyage et démaquillage

Si le démaquillage est une étape incontournable à ne pas oublier pour éviter de s’abîmer la peau, ce n’est pas parce que l’on se démaquille le visage tous les jours avant d’aller au lit que cela doit nous empêcher de nous nettoyer la peau matin et soir.

Logique : se démaquiller, ça sert juste à enlever les couches de maquillage que l’on a sur le visage. Alors que se nettoyer la peau, ça permet de la débarrasser des poussières, des impuretés, mais aussi des pollutions qu’elle a accumulées toute la journée.

Parce que pour rappel, les particules de pollution génèrent des radicaux libres, des molécules qui abîment les cellules de la peau, et sont responsables de son vieillissement prématuré.

Alors une fois la peau démaquillée, il ne faut pas oublier de la nettoyer en profondeur avec un nettoyant, un tonique, une lotion… et rebelote le lendemain matin !

Avoir une routine de soins trop lourde

Quand on a la peau grasse, mixte (grasse sur la zone T et sèche ailleurs) ou à tendance acnéique, on flippe tellement de voir apparaître des boutons ou d’avoir la peau luisante qu’on multiplie souvent les produits nettoyants : mousse matifiante, gel anti-impuretés sous la douche, eau micellaire purifiante, lotion astringente pour resserrer les pores… notre routine de soins ressemble à une liste de courses pour la pharmacie !

Attention cependant : assainir et purifier sa peau en la nettoyant, c’est bien. Mais additionnés les uns aux autres, ces produits peuvent vite devenir irritants pour la peau, l’assécher et l’abîmer. Et quand on irrite une peau sensible, cette dernière va tenter de se protéger… en produisant 2 fois plus de sébum. Soit exactement le contraire de ce qu’on voulait. C’est ballot.

Mal ou trop s’exfolier la peau

Vouloir avoir une belle peau sans faire de gommage, c’est tout simplement impensable ! En effet, l’exfoliation permet non seulement de rendre la peau plus douce et plus nette, mais en plus ça la débarrasse des cellules mortes et réactive la micro-circulation.

Mais attention : si, effectué 1 fois par semaine (2 maximum pour les peaux grasses) le gommage nous permet de faire joliment peau neuve, pas question de multiplier les exfoliations trop souvent ! En effet, en raison de leur côté abrasif, cela irriterait la peau et la rendrait bien trop fragile et réactive.

De même, quand on se fait un gommage, on frotte doucement, avec la paume de la main, en effectuant des petits cercles. Si on gomme comme une forcenée, on va faire rougir notre peau, et l’irriter.

Faire des nuits trop courtes

On ne le répétera jamais assez: l’une des meilleures astuces beauté qui existent, c’est… de bien dormir la nuit, tout simplement ! En effet, quand on dort, il n’y a pas que nos muscles qui rechargent leur batterie : notre peau et toutes les cellules qu’elle renferme en profitent également pour se régénérer.

Du coup, si l’on dort trop peu ou trop mal, on va empêcher cette régénération cellulaire, ce qui va se traduire par :

  • des cernes sous les yeux,
  • un teint terne et gris,
  • des petites imperfections (rougeurs, boutons, etc) sur la peau, car elle sera asphyxiée par les cellules mortes.

 Ne pas bien s’hydrater la peau

L’hydratation, c’est un peu comme le démaquillage : ça fait partie du b.a-ba qu’il est interdit de zapper si l’on veut avoir une belle peau. Et pour cause, s’hydrater la peau (du visage, sans oublier bien évidemment celle du corps) permet :

  • de la nourrir en profondeur,
  • de la protéger des agressions extérieures,
  • de renforcer son élasticité et de lutter contre le relâchement cutané.

Matin et soir, il est donc obligatoire de s’appliquer une crème hydratante (ou une huile sèche, ou un beurre corporel, ou une lotion nourrissante, peu importe) sur le visage et le corps pour éviter à la peau de se dessécher et de s’abîmer.

Ne pas boire suffisamment (d’eau)

Ce n’est pas compliqué : notre corps est composé en très grande partie d’eau (environ 65%). Or chaque jour, un adulte perd en moyenne 2 litres d’eau. Pour compenser ces pertes hydriques, le meilleur moyen, c’est donc de… boire de l’eau, à raison de 1,5 à 2 litres tous les jours.

Parce que s’il est important de nourrir la peau et de l’hydrater de l’extérieur avec des crèmes et des huiles, il faut savoir que si on ne la nourrit pas également de l’intérieur en buvant (mais également en mangeant des aliments riches en eau), elle va se déshydrater, devenir sèche, rugueuse, tirailler, être plus sujette aux rougeurs, aux picotements, aux imperfections…

Avoir une alimentation déséquilibrée

Ce n’est pas un secret : quand on mange mal et qu’on a une alimentation déséquilibrée, cela se voit sur notre tour de taille, mais également sur notre visage. En effet, une mauvaise hygiène de vie se traduit souvent par une peau grasse, et des boutons.

Pour éviter ça, il est important d’y aller mollo sur les sucreries, la junk food, et la nourriture industrielle et transformée. Cela ne veut pas dire qu’il faut se priver et s’affamer pour avoir une jolie peau hein !

Simplement, mieux vaut mettre l’accent sur les fruits, les légumes, le poisson et les viandes maigres, les féculents ; et surtout adopter une alimentation variée, en mangeant de tout, mais dans des proportions raisonnables ! Bien entendu, rien ne nous interdit de nous accorder un petit plaisir de temps en temps… mais pas question d’enchaîner chips-saucisson-pizza tous les soirs, sinon on va se retrouver avec une peau d’ado !

Angélina

Je m'appelle Angélina j'ai commencé comme stagiare chez la Blackeuse, la rédaction est devenue une passion. J'ai partager avec vous mes astuces beautés, mes découvertes beautés mais avant tout partager avec vous toutes mes astuces en tout genre.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.