1. « Mon engagement, comme pour tant d’autres gens ordinaires devenus légendaires, consiste à faire savoir aux autres qu’ils ne sont pas seuls. »

2. « Je n’accepte plus les choses que je ne peux pas changer, je change les choses que je ne peux accepter »

3. « Tu dois agir comme s’il était possible de changer le monde radicalement. Et tu dois le faire à chaque fois. »

4.  « Le succès ou l’échec d’une révolution peut toujours se mesurer au degré selon lequel le statut de la femme s’en est trouvé rapidement modifié dans une direction progressive. »

5. « Je pense qu’il est important de faire un travail d’activisme parce que cela permet de redonner et de se considérer, non comme un individu qui puisse réaliser quoi que ce soit mais de faire partie d’un mouvement historique. »

6. « Nous devons parler de la libération des esprits et de la libération des sociétés »

7. « Je suis une féministe, donc je crois au fait d’habiter les contradictions. Je crois au fait de rendre les contradictions productives, ne pas avoir à choisir un côté ou l’autre. Au lieu de choisir l’un ou l’autre, choisir les deux. »

8.  « Parfois, nous devons faire le travail même si nous ne voyons pas encore une lueur à l’horizon que cela va être possible.”

9. « J’essaie de ne jamais prendre pour acquis le fait d’être une personne qui prend la parole. Au contraire, je ne le fais que parce que j’estime qu’il y a quelque chose d’important à transmettre. »

10. «C’est dans les collectivités que nous trouvons des réservoirs d’espoir et d’optimisme.»

giphy.com

11. « Je ne pense pas que nous ayons d’autre alternative que de rester optimiste. L’optimisme est une nécessité absolue, même si ce n’est que l’optimisme de la volonté, comme l’a dit Gramsci, et le pessimisme de l’intellect. »

12. « Quoi qu’il en soit, je ne pense pas que nous puissions compter sur les gouvernements, quelle que soit la personne au pouvoir, pour faire le travail que seuls les mouvements de masse peuvent réaliser. »

13. « Mais il y a un message pour tout le monde et c’est que les gens peuvent s’unir, que la démocratie d’en bas peut défier l’oligarchie, que les migrants emprisonnés peuvent être libérés, que le fascisme peut être vaincu et que l’égalité est émancipatrice. »

14. « Le féminisme insiste sur des méthodes de pensée et d’action qui nous poussent à penser ensemble à des choses qui semblent être séparées et à désagréger des choses qui semblent naturellement appartenir ensemble.»

15. « J’aime souvent parler du féminisme non pas comme quelque chose qui adhère aux corps, pas comme quelque chose ancré dans des corps genrés, mais comme une approche – comme un moyen de conceptualiser, comme une méthodologie, comme un guide pour des stratégies de lutte. Cela signifie que le féminisme n’appartient à personne en particulier »

16. « Je pense que nous devons vraiment nous concentrer davantage sur les problèmes que par le passé. Je pense que nous devons chercher à créer des stratégies de coalition qui vont au-delà des lignes raciales. Nous devons rassembler les communautés noires, les communautés chicano, les communautés portoricaines et les communautés asiatiques américaines. »

17.  « L’art progressif peut aider les gens à apprendre ce qui se passe dans la société dans laquelle ils vivent.”

18. « Dans une société raciste, il ne suffit pas d’être non raciste, nous devons être antiracistes. »

19. «Je dirais qu’à mesure que nos luttes mûrissent, elles produisent de nouvelles idées, de nouveaux problèmes et de nouveaux terrains sur lesquels nous nous engageons dans la quête de la liberté. Comme Nelson Mandela, nous devons être prêts à embrasser la longue marche vers la liberté. »

20. «Ce mouvement était quelque chose d’extraordinaire, non seulement parce qu’il m’a sauvé la vie – et c’était une réalisation majeure – mais aussi parce qu’il a démontré que le changement était possible grâce à une pression de masse organisée.»

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.