Que vaut réellement le régime de DASH ?

Élu meilleur régime à 6 reprises aux États-Unis en remportant le prix « Best diets overall » de 2011 à 2016, qu’en est-il vraiment du régime baptisé DASH ?

Initialement conçu par des chercheurs américains pour réduire la tension artérielle, le régime DASH offre également la possibilité de perdre du poids de manière très efficace et c’est surtout pour cette raison qu’il est désormais si prisé.

Recommandé par les cardiologues pour abaisser la pression artérielle en diminuant le taux de mauvais cholestérol et en mettant l’accent sur des produits aussi riches en minéraux qu’ils sont faibles en gras, le régime DASH a tout pour plaire aux personnes désireuses de perdre du poids et de prendre soin d’elles.

Pas question donc qu’on ne vous informe pas de ses multiples bienfaits pour votre santé et votre silhouette. Il ne tient maintenant qu’à vous d’essayer !

1. EN QUOI ÇA CONSISTE ?

Chez les adultes, plus de 25% de la population souffrirait d’hypertension artérielle et pas moins de 50% chez les personnes ayant plus de 65 ans. On n’est pas sans rappeler que l’hypertension artérielle est dangereuse pour la santé et augmente de manière significative le risque de maladie cardiovasculaire.

Le régime DASH (Dietary Approaches to Stop Hypertension) né de l’étude DASH est à la base une approche scientifique et non commerciale. C’est un régime diététique strict qui vise à stopper l’hypertension et lutter contre l’insuffisance cardiaque. Bonus ? Il permet une perte de poids non négligeable.

Une hygiène de vie irréprochable est le fondement de base. Il s’agit donc de manger sain en supprimant sa consommation de graisses saturées, de viande rouge, de sucre ou encore de sel et en privilégiant les fruits et les légumes, les produits laitiers maigres, les viandes maigres, poissons et volailles, les fruits à coque et les graines, tout en étant active.

2. LES AVANTAGES

La forte consommation de fruits, de légumes, mais également d’aliments céréaliers complets amène par conséquent une consommation élevée de fibres. Les fibres ont l’avantage de faciliter la perte de poids grâce à leur fort pouvoir rassasiant. Leurs apports en antioxydants quant à eux limitent largement les risques de maladies cardiovasculaires et même de certains cancers.

En imposant une modération de la consommation des graisses, il diminue de manière évidente le taux de mauvais cholestérol, régule la glycémie, prévient le diabète et diminue la pression sanguine. Rien que ça.

3. LES INCONVÉNIENTS

Si on ne compte plus les avantages du régime DASH, il comprend pourtant également quelques inconvénients. Pour commencer, rien ne sert de se voiler la face, ce régime est strict et il est donc dur de le tenir sur la durée, plus encore, il n’est pas recommandé de le suivre trop longtemps. Puisque bien entendu, si dans un premier temps, il est bon pour votre ligne et votre santé, sur le long terme, vous risquez de développer des carences en graisses essentielles comprises dans les oméga-3 et oméga-6. Le plaisir gustatif est laissé pour compte dans ce régime, puisqu’aucun aliment ne peut être préparé avec des matières grasses. Pas toujours simple quand on aime l’onctuosité !

4. LES RÉSULTATS

Les premiers résultats de la méthode DASH sont relatifs à ce pourquoi il a été lancé, c’est-à-dire la réduction de la pression artérielle grâce à une alimentation riche en potassium, magnésium et fibres, oligoéléments aux effets hypotenseurs reconnus. La suppression du sel est un facteur de plus.

Bien sûr, le second bénéfice, et pas des moindres, est qu’il s’avère très efficace pour perdre du poids et faire baisser son taux de cholestérol.

Résultat ? Votre santé sera bien meilleure et votre ligne affinée !

« Le programme DASH, qui a fait l’objet d’autres études par la suite, est devenu un modèle d’une alimentation saine et équilibrée (« DASH eating plan ») préconisée par différents organismes officiels américains et canadiens », précise la diététicienne Gabrielle Sarrazin.

5. COMPOSITION D’UN MENU TYPE

    • 75g légumes crus / 50g de légumes cuits
    • 1 fruit
    • 30g de viande maigre ou de poisson
    • 1 yaourt ou 200ml de lait écrémé
  • 40 g pain (soit 1 tranche) / 100 g de riz / 100 g de pâtes / 30 g de céréales

En plus, on peut prendre jusqu’à 5 poignées d’oléagineux par semaine.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.