PROBLÈME D’ACNÉ ? VOILA DIFFÉRENTES CHOSES QUI PEUVENT TE FILER DES BOUTONS

Les causes de l’apparition de boutons sont en réalité très nombreuses

Grâce à la technique du face-mapping, on sait aujourd’hui que l’apparition de nos boutons sur le visage peut être due à des problèmes de santé plus profonds. Mais avant de s’alarmer et de s’imaginer des maladies graves , il est important de savoir que l’acné et les petits boutons sont surtout la réaction normale d’une peau sensibilisée, sur-sollicitée ou juste mal entretenue. Pour régler plus facilement ses soucis d’acné, voici une liste non exhaustive des divers facteurs propices à leur apparition parce qu’après tout, on dit bien qu’il vaut mieux prévenir que guérir !

Problèmes d’acné ? Voilà différents choses qui peuvent te filer des boutons

Les hormones

En tant que femmes, on le sait, on l’a toutes vécu ou presque : la fluctuation des hormones au cours du cycle menstruel peut donner lieu à des éruptions cutanées. En effet, les variations du taux de progestérone et d’œstrogènes affectent notamment la peau, la rendant plus sèche à certains moments, plus grasse à d’autres. Il n’y a pas grand chose à faire pour prévenir l’acné hormonal à part réguler chimiquement ses hormones grâce à la prise de médicaments notamment.

Le stress

Le stress a le don de déclencher de nombreux mécanismes et de dérégler le fonctionnement du corps, et cela peut notamment s’observer sur la peau. Lorsque nous sommes dans un état de stress, l’organisme se met à produire du cortisol et différentes réactions inflammatoires invisibles se mettent en marche, impactant en bout de chaîne les glandes sébacées responsables de la production de sébum. Pour finir, c’est l’apparition de boutons ; il est donc nécessaire de mettre en place une bonne routine détox de peau pour éviter l’accumulation du sébum.

Les bactéries

Si tous les experts beauté conseillent de ne pas toucher sa peau avec ses doigts, de nettoyer régulièrement ses pinceaux ou juste de nettoyer sa peau chaque jour, c’est parce que les bactéries sont un ennemi juré. Sur la peau du visage, déjà sujette aux excès de sébum, à la transpiration, au maquillage et aux soins potentiellement comédogènes, rajouter une couche de bactérie crée un cocktail propice à l’apparition de boutons. Can’t touch this!

Certains ingrédients cosmétiques

Il suffit parfois d’un nouveau produit, un cosmétique contenant un ingrédient que notre peau ne tolère pas, et c’est l’éruption cutanée. Chaque fois que le phénomène se présente, le mieux est de noter la composition du produit dans un carnet et de recroiser les différentes informations recueillies à chaque essai pour identifier le coupable. Mais soyons aussi lucides : avec de nombreux ingrédients cosmétiques aujourd’hui classés allergènes, perturbateurs endocriniens etc., il paraît évident de rechercher dans un premier temps la cause du côté de ces actifs pointés du doigt, bien souvent chimiques et ultra-transformés.

Les pores obstrués

Si l’on recommande d’exfolier sa peau une fois par semaine au moins, c’est pour une bonne raison : au fil du temps, même lorsque l’on nettoie bien sa peau, les pores peuvent s’obstruer – à cause d’un trop-plein de sébum, de bactéries, de peaux mortes et compagnie. Du coup, comme pour les aisselles (oui, les aisselles !) gommer la peau de son visage régulièrement est indispensable pour désincruster et détoxifier les pores – et ainsi prévenir les éventuelles éruptions cutanées.

La transpiration

Pour peu que l’on tarde à prendre sa douche après un entraînement intensif, que l’on fasse du sport avec son maquillage ou que l’on ne nettoie pas sa peau après une chaude journée, la prolifération de boutons est quasi garantie, sur le visage ou sur le corps (décolleté, dos…). En effet, la transpiration forme une pellicule à la surface de la peau et au fil des heures, du sébum qui s’accumule, des bactéries etc., le pores se bouchent et la réaction inflammatoire ne tarde pas à arriver. Le mieux, lorsqu’on ne peut pas se doucher juste après avoir sué, c’est de se munir de lingettes formulés à l’eau pour éliminer le plus de résidus.

Un mauvais exfoliant

Sur les peaux déjà acnéiques, les exfoliants visage sont un outil à utiliser avec beaucoup de précautions. Déjà que les gommages trop abrasifs, avec des grains épais, irréguliers et des ingrédients de synthèsepeuvent sensibiliser les peaux non acnéiques, provoquant irritations et réactions inflammatoires, alors on ne parle même pas de leur effet sur les peaux à problèmes ! Pour contourner le problème, il convient de se limiter à un gommage par semaine, et de privilégier les formules enzymatiques, autrement dit les gommages chimiques qui nettoient la peau sans l’action de grains. Toutefois, même eux sont à utiliser précautionneusement : on ne sait jamais comment une peau réagira à l’exfoliation.

Porter la frange

Les franges ne provoquent pas toujours de boutons, mais si tu en constates de nouveaux sur ton front, il est temps de se rendre à l’évidence et de se débarrasser de cette frange. En effet, les peaux à tendance mixte/grasse et sujettes à la transpiration ne font pas bon ménage avec la frange, qui asphyxie la peau. Parfois, c’est peut-être aussi qu’elle n’est pas de première fraîcheur : les cheveux captent toutes les particules de poussière, pollution qui traînent dans l’air, encrassant simplement la peau de saletés.

Les chapeaux

Comme pour la frange, le chapeau peut-être la cause de boutons d’acné : la peau ne respire pas, les impuretés macèrent sous le tissu et au bout du compte, les boutons font irruption. De petits boutons peuvent aussi apparaître sans être véritablement de l’acné – ce sont davantage des boutons de chaleur, frottement, contact dus à la transpiration, qui peuvent alors se transformer en irritations plus importante.

Une peau mal rincée

Sur le visage mais plus particulièrement sur le corps (dos, décolleté…), l’eau savonneuse mal rincée peut provoquer l’apparition de boutons, de démangeaisons et d’irritations. D’où l’importance de bien rincer sa peau après le gel douche, mais surtout le shampoing, particulièrement si la mousse a ruisselé sur le corps.

Les trajets en avion

En avion, du fait de la sécheresse de l’air, du manque d’oxygène et compagnie, la peau se déshydrate ; elle perd de sa teneur en eau et comme pour répondre à ce manque, les glandes sébacées s’activent, produisant du sébum afin de reconstituer le film hydrolipidique de la peau. Quelques heures après l’atterrissage, les premiers dégâts montrent le bout de leur nez : les pores se sont engorgés tout ce temps, et les boutons apparaissent. Pour ne plus subir ces désagréments, on pense à bien hydrater sa peau et la matifier, avant de lui offrir un nettoyage en profondeur.

La fin de l’été

On le constate toutes : l’été, lorsque notre peau prend le soleil, les boutons sur notre visage (ou ailleurs) s’estompent, notre acné semble s’améliorer. On met cela sur le compte du soleil, qui assèche les boutons, ou encore de l’eau de mer, qui apaise les inflammations mais il n’en est rien ! Sous l’effet du soleil, la peau s’épaissit pour se protéger de l’agression et à la rentrée, lorsque l’on commence à perdre son beau bronzage, les boutons reviennent inexorablement puisque la peau s’affine à nouveau. Too bad !

Certains aliments

Une autre cause de l’apparition de boutons est bien entendu l’alimentation : nous sommes ce que l’on mange, comme le dit l’adage. Evidemment, nous avons toutes déjà pu constater les ravages de la charcuterie ou d’une orgie de fromage sur notre peau, mais bien d’autres choses peuvent l’impacter. Alcool, produits laitiers, aliments ultra-transformés, céréales raffinées, sodas, sucres… la liste des aliments pouvant jouer un rôle sur l’apparition de boutons est longue et il faut parfois retirer tous ceux qui présent un risque puis les réintroduire progressivement dans son alimentation pour identifier celui ou ceux qui nous touchent le plus.

L’apparition de boutons peut s’expliquer de nombreuses manières : il est donc important de savoir identifier la cause pour endiguer leur apparition 😉

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.