Pour dompter des mèches rebelles ou par simple réflexe en cas de stress (ou de grande réflexion), vous touchez vos cheveux des dizaines de fois par jour… Mais cette petite manie en apparence anodine peut avoir des conséquences sur vos cheveux. Explications.

Parce que cela abîme vos longueurs…

À chaque fois que vous manipulez vos cheveux, vos mèches se frottent les unes aux autres, s’entortillent voire s’emmêlent. Des petites agressions répétées qui ont leur incidence sur la fibre capillaire : sa protection naturelle s’ébrèche et devient moins efficace. Vos cheveux sont alors plus sensibles. S’ils sont déjà fins, abîmés, colorés ou décolorés, ils deviennent encore plus fragiles et pourraient même finir par casser. Surtout si vous touchez toujours les mêmes mèches…

… et rend vos cheveux (plus) gras

Lorsque vous avez la manie d’enrouler une mèche de cheveux autour d’un doigt ou que vous passez machinalement la main dans votre chevelure, vous faites beaucoup bouger vos cheveux. Ces mouvements trop fréquents stimulent excessivement les glandes sébacées qui produisent alors plus de sébum. Résultat : vos racines regraissent vite, vos longueurs se « salissent  » rapidement ou l’état de vos cheveux gras s’aggrave.

Cela peut parfois accélérer la chute des cheveux

À force de toucher frénétiquement vos longueurs, ces dernières sont fragilisées parfois même dès la racine. Sans tomber dans la psychose, sachez qu’elles peuvent, dans de rares cas, finir par tomber. C’est ce qui se passe lorsque vous brossez trop votre chevelure et que des cheveux sains se décrochent au passage de la brosse.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.